Comment encourager les personnes âgées à faire des choix de vie plus sains ?

0
146

La plupart des gens s’accordent à dire qu’une vie saine est une vie heureuse. Les personnes en bonne santé se sentent positives, dynamiques et pleines d’énergie. Le contraire peut être dit de ceux qui vivent avec la maladie et la douleur. En tant que professionnel de la santé, vous jouez un rôle précieux en aidant les autres à mener une vie saine et optimiste. Votre influence est cruciale pour encourager les aînés de votre entourage à faire des choix plus sains.

Encouragez à faire de l’exercice

Une étude sur les adultes âgés a montré que les personnes sédentaires avaient une capacité fonctionnelle inférieure à celle de leurs homologues plus actifs. En encourageant les séniors à être actives, vous favorisez simultanément une plus grande indépendance.

L’intégration de l’exercice dans le programme hebdomadaire des personnes âgées améliorera leur capacité fonctionnelle. Il a été démontré qu’un programme équilibré d’exercices d’aérobic, de résistance/force et de flexibilité réduisait de 18 % le risque de handicap moteur, c’est-à-dire l’incapacité de marcher sans aide. Pour les personnes âgées de 65 ans et plus, les directives actuelles prévoient 150 minutes d’aérobic modéré par semaine, ainsi que des exercices de musculation deux jours ou plus. Les exercices de musculation doivent faire travailler tous les principaux groupes de muscles (jambes, dos, bras, épaules, abdomen et poitrine).

Les activités modérées comprennent la marche ou le vélo. Pour les adultes plus actifs, le nombre de minutes d’exercices aérobiques peut diminuer si l’intensité augmente, par exemple en remplaçant la course par la marche ou le vélo par le tennis. Le yoga sur chaise est excellent pour améliorer la souplesse. Vous pouvez trouver de nombreux cours d’exercices en groupe guidés dans une salle de sport locale.

L’élaboration d’un programme d’entraînement demande un peu d’effort de la part de la personne concernée et du soignant. Vous voudrez peut-être commencer un programme progressivement. La marche est l’un des meilleurs exercices pour la santé, c’est donc un point de départ naturel. Encouragez la formation de groupes de marche sur votre lieu de travail. Les jours de pluie, vous pouvez marcher dans les couloirs du bâtiment ou vous rendre en bus dans un centre commercial pour faire quelques pas.

Enseignez la nutrition

La nutrition est la pierre angulaire de la santé.

De nombreuses personnes âgées ne connaissent pas forcément les règles de l’alimentation, c’est donc à vous de les éduquer.

Manger un arc-en-ciel de fruits et de légumes est un bon début pour une meilleure nutrition puisque les aliments de différentes couleurs contiennent des nutriments variés. Les fruits et légumes frais et surgelés ont tendance à être plus sains que les conserves, en raison du sel, du sucre et des conservateurs utilisés. Les légumes surgelés sont une option particulièrement intéressante pour les personnes âgées, car ils sont faciles à cuisiner et durent longtemps. Les légumes verts foncés et feuillus sont des centrales de nutriments denses, et ils sont également peu caloriques, de sorte qu’ils devraient être consommés quotidiennement.

La viande maigre, les fruits de mer, les haricots, les lentilles, les graines, les noix, les pois et les œufs sont d’excellentes sources de protéines. Le lait, les yaourts et le fromage sont des produits laitiers qui peuvent être consommés à l’état naturel. Les produits laitiers complets sont plus sains que les produits laitiers allégés car ils sont moins transformés. Toutefois, en raison de leur teneur en graisses saturées, ils doivent être consommés avec parcimonie. Le pain complet et les céréales biologiques comme les pâtes, les tortillas, le riz, l’avoine, l’orge, les pâtes et le quinoa sont d’excellentes options céréalières à suggérer à vos patients.

Si vous travaillez dans un foyer, examinez ensemble le menu et aidez-les à choisir les options les plus saines. Si vous êtes en mesure d’aider les personnes âgées à préparer la nourriture, vous pouvez les aider à concevoir un plan de repas. La préparation des repas consiste à créer des options de petit-déjeuner, de déjeuner et de dîner pour une semaine ou plus.

La planification des repas aide vos patients en leur évitant de se demander ce qu’ils vont manger. Il s’agit également d’un excellent moyen de donner de l’autonomie aux adultes avec lesquels vous travaillez. Demandez aux adultes avec lesquels vous travaillez quels sont les repas qu’ils apprécieraient et notez-les sur une liste.

Ensemble, vous pouvez collaborer à un plan de repas pour créer des repas délicieux et sains que vos patients apprécieront.