Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

0
19

De nos jours, grâce au progrès en ophtalmologie et au développement des technologies, de nombreuses solutions sont accessibles pour traiter les troubles de la vue. Parmi les solutions proposées, on cite « la chirurgie réfractive » qui permet de corriger plusieurs défauts rétractifs de l’œil. Pour vous aider à y voir clair, ce guide pratique vous est proposé.

La chirurgie réfractive, quèsaco ?

La chirurgie réfractive est une discipline ophtalmique regroupant plusieurs techniques qui permettent de corriger certains défauts rétractifs de l’œil. Le but de l’opération est de permettre aux patients de voir sans utiliser des lunettes de vue ou des lentilles de contact. Lancée dans les années 80, puis expansée dans les années 90, la chirurgie réfractive figure parmi les techniques de correction de vue les plus populaires et les plus pratiquées de nos jours.

Cette chirurgie ophtalmique agit directement sur la cornée, soit cette couche transparente qui recouvre la rétine. Pour rappel, la cornée est responsable de la convergence des rayons lumineux sur la rétine. Autrement dit, c’est elle qui fait que la netteté d’un objet soit visible. Si la cornée est trop courte, trop longue ou déformée, on ne voit plus nettement. Grâce à la chirurgie ophtalmique, on remodèle la cornée pour réduire ou accroître la puissance optique.

La chirurgie réfractive, comme expliqué sur ce site, se pratique à l’aide d’un laser spécifique, à savoir le « laser à excimère » ou le « laser excimer ». Il s’agit d’un type de laser qui émet un rayon ultraviolet, très utilisé en chirurgie oculaire. Le rayon ultraviolet émis par le laser excimer est utilisé pour provoquer la vaporisation du tissu de la cornée ou « photoablation ». En fonction du trouble ou de l’anomalie de la vue à corriger, le laser va sculpter le rayon de courbure de la cornée.

Quels troubles de la vue peuvent être traités par la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive permet de corriger des troubles ou anomalies de la vue spécifique. Elle est propre à la correction de troubles de la vue qui provoque une erreur de trajectoire des rayons lumineux sur la rétine. On distingue 3 troubles de la vue avec les indices de dioptrie suivants : la myopie (-8), l’hypermétropie (+6) et l’astigmatisme (+/-4). Pour chacun de ces troubles, la correction par le laser excimer adopte une action dédiée.

Pour la myopie qui est un défaut de vision empêchant de bien voir au loin, le laser excimer va diminuer la courbure de la rétine. Autrement dit, il faut réduire la puissance optique. Cette correction est la plus courante en chirurgie réfractive. Pour l’hypermétropie qui est un défaut de vision empêchant de voir de près, le laser excimer va accroître la courbure de la cornée. Enfin pour l’astigmatisme qui empêche de voir loin et de près, le laser excimer va régulariser la surface de la cornée.

Il est à noter que tous les profils de patient ne sont pas adaptés à cette intervention. Effectivement, cette chirurgie n’est accessible qu’aux personnes âgées de 18 ans et plus. Elle n’est pas non plus conseillée au-delà de 60 ans. Des examens et un interrogatoire médical sont effectués pour vérifier si l’opération est possible. Il faut savoir que certaines pathologies ne sont pas compatibles avec cette chirurgie ophtalmique comme la cataracte, le glaucome, les déformations cornéennes, le syndrome sec oculaire, etc.