Que faire lorsque le sérum physiologique ne ressort pas par l’autre narine ?

L’utilisation de sérum physiologique pour nettoyer le nez et soulager l’obstruction nasale est une pratique courante chez les bébés et les enfants. Pourtant, il arrive souvent que le liquide introduit dans une narine ne ressorte pas de l’autre côté. Qu’est-ce qui explique ce phénomène intrigant ? Décryptons-le ensemble.

Administration du sérum physiologique : la méthode classique

Pour bien comprendre ce qui se passe lors de cette manipulation, revenons d’abord sur la manière dont on administre le sérum physiologique à son enfant. On commence généralement par installer l’enfant ou le bébé sur une table à langer ou un plan incliné. Il est préférable de préparer à l’avance le matériel nécessaire (pipette, sérum, mouchoir en papier) pour éviter de perturber l’enfant. Le sérum physiologique doit être à température ambiante et non être trop chaude ou trop froide.

Une fois l’enfant installé, on place sa tête légèrement sur le côté afin de permettre au liquide de s’écouler naturellement sans risque d’étouffement. On introduit doucement la pipette dans une narine, on appuie légèrement pour injecter le sérum physiologique, puis on retire la pipette et on répète l’opération de l’autre côté. Enfin, on essuie délicatement le nez avec un mouchoir en papier.

Pourquoi le sérum physiologique ne ressort-il pas toujours par l’autre narine ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le sérum physiologique peut ne pas sortir de l’autre narine après avoir été injecté :

  1. L’enfant dégluti le liquide : Lorsque l’on administre du sérum physiologique dans une narine, il arrive fréquemment que l’enfant avale une partie du liquide, surtout s’il est allongé. Ce phénomène est dû au fait que les conduits nasaux et la gorge sont étroitement liés, ce qui facilite la déglutition du liquide. Néanmoins, cette situation n’a rien d’inquiétant et n’est pas dangereuse pour l’enfant.
  2. Le liquide reste présent dans les conduits nasaux : Cela signifie qu’il se trouve encore à l’intérieur des cavités et ne trouve pas de sortie par l’autre narine. Il peut être retenu dans les conduits par divers obstacles, comme un excès de mucus ou de croûtes. Dans ce cas, vous pouvez essayer d’appliquer une méthode plus énergique pour déloger ces éléments gênants. Une légère pression sur chaque côté du nez, près des narines, peut aider à faire ressortir le sérum physiologique bloqué.
  3. Le sérum physiologique a été absorbé : Bien qu’il puisse sembler étrange, il est possible que les muqueuses nasales aient absorbé une partie ou la totalité du liquide injecté. Cela peut notamment être le cas lorsque l’enfant présente une forte déshydratation des voies respiratoires.

Comment s’assurer de l’efficacité du nettoyage nasal avec du sérum physiologique ?

Même si le sérum physiologique ne ressort pas par l’autre narine, cela ne signifie pas nécessairement que le nettoyage n’a pas fonctionné. Il convient plutôt d’être attentif à certains signes qui indiqueront si le processus a été efficace ou non :

  • L’amélioration de la respiration de l’enfant et la diminution de l’obstruction nasale
  • La sensation de soulagement de l’enfant après l’administration du sérum
  • La présence de mucus ou de croûtes sur le mouchoir en papier lorsqu’on essuie les narines
  • La disparition progressive des symptômes associés à l’obstruction nasale (nez bouché, difficulté à respirer, etc.).

Nettoyer le nez de son enfant : quelques recommandations supplémentaires

Opter pour un dispositif adapté

Il existe plusieurs types de dispositifs pour administrer le sérum physiologique, tels que les pipettes, les sprays ou les sérum-nez. Il est important de choisir celui qui convient le mieux à l’âge et au confort de votre enfant. Les pipettes peuvent être plus adaptées pour les bébés tandis que les sprays sont généralement plus pratiques pour les enfants plus âgés.

Respecter une fréquence d’utilisation appropriée

Il n’est pas recommandé d’utiliser le sérum physiologique trop fréquemment sur une journée, car cela pourrait irriter les muqueuses nasales et causer un inconfort supplémentaire. En cas de nez bouché, vous pouvez répéter le processus 2 à 3 fois par jour, en veillant à bien respecter le mode d’utilisation indiqué.

Consultez un professionnel de la santé en cas de doute

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant l’utilisation du sérum physiologique pour votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant, pédiatre ou pharmacien. Ils pourront vous donner des conseils personnalisés et vous orienter vers le produit le plus adapté à votre situation.

Derniers articles

Comment utiliser un comparateur de mutuelle et assurance santé ?

Dans l’univers des mutuelles santé et des assurances santé,...

Quels sont les meilleurs sports pour combattre la cellulite ?

Alors que l'été approche, de nombreuses personnes cherchent à...

Lutte contre l’hypertension : conseils essentiels et préventions

L'hypertension artérielle, communément appelée hypertension, constitue une préoccupation majeure...

Qu’est-ce que le Earthing et ses bienfaits sur la santé ?

Le Earthing est une pratique qui gagne en popularité...

Astuces bien-être

Quelle est l’effet d’une douche froide sur la testostérone ?

La douche froide a longtemps été reconnue pour ses...

Anti-stress naturel puissant : 5 aliments à connaître

Dans un monde où la vie quotidienne est de...

Les bienfaits du yoga postnatal pour la maman et le bébé

Après l'accouchement, de nombreuses mamans cherchent des moyens pour...

Quel est le meilleur lubrifiant naturel ?

Dans le monde des lubrifiants, il existe une multitude...

Comment trouver un spécialiste de l’implant capillaire à Paris ?

Si vous souffrez de calvitie ou de perte de...

Combien de café par jour pouvez-vous boire au maximum ?

Après l'eau, le café est la boisson la plus consommée en France. Avec ses nombreux bienfaits pour la santé, il est souvent vanté comme...

Quelles solutions pour les différents types de troubles auditifs ?

L’oreille et l’audition sont fragiles et vulnérables à des pathologies variées. On parle de troubles auditifs lorsqu’une personne perd 20 dB de sa capacité...

Comment lutter contre la carence en vitamine D en hiver ?

La principale cause de carence en vitamine D est le manque d'exposition au soleil, qui peut être très répandu pendant les mois d'hiver. Certaines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici