Quel âge pour aller à la salle de sport ?

La musculation est une discipline de plus en plus pratiquée par les jeunes personnes, que ce soit pour des raisons esthétiques ou médicales, elles y trouvent du plaisir et passent d’agréables moments à rencontrer de nouvelles personnes et à se créer une passion.

La musculation n’est néanmoins pas une discipline sans risques et il est important d’avoir atteint un certain âge avant d’y ouvrir droit.

Quel est l’âge minimal pour aller à la salle de sport ?

Il n’est pas possible pour un enfant de pratiquer de la musculation, c’est-à-dire à soulever de réels poids et de développer une bonne masse musculaire.

En effet, à cet âge-là, l’enfant n’a pas encore développé toutes ses capacités hormonales, la testostérone présente dans le corps d’un enfant est bien inférieure à celle présente dans l’organisme d’un jeune adulte.

Si un enfant veut ou doit faire du sport pour perdre du poids par exemple, il sera conseillé de lui faire faire des exercices simples et de la course dans un environnement ludique et engageant. Néanmoins, les médecins préconisent d’accès sur les restrictions alimentaires pour diminuer le poids d’un enfant, et pas sur les exercices sportifs à grande intensité.

Il est possible pour un adolescent de commencer la musculation à proprement dit à l’âge de 16 ans environ. En effet, c’est à cet âge-là que les niveaux de testostérone d’un jeune homme lui permettent de développer sa masse musculaire.

Pour une jeune fille, l’âge conseillé pour commencer la musculation est entre 14 et 15 ans, car la puberté arrive plus tôt dans la vie d’une femme.

Les conséquences de faire de la musculation jeune

Commencer la musculation à un jeune âge peut avoir des effets néfastes sur la santé et la vie de l’enfant. Il est important que les parents soient conscients qu’un enfant n’est physiologiquement pas un humain fini.

Les articulations, les muscles, les tendons et les os des enfants ne sont pas encore complètement formés et restent donc fragiles jusqu’à l’âge de la puberté. Il est certes très important d’habituer un enfant à faire du sport, mais la musculation est une pratique extrême à un âge aussi jeune que 6 ou 7 ans.

Les conséquences de la pratique de la musculation à un jeune âge sont diverses :

  • fissure des os ;
  • Usure des articulations et arthroses ;
  • maladies cardiogéniques ;
  • rupture des tendons ;
  • ralentissement de la croissance.

La plupart des enfants qui font de la musculation dans le but de se présenter à des compétitions de culturisme ne sont pas capables de développer une bonne masse musculaire naturellement, ils ont ainsi recours à la prise de compléments alimentaires qui peuvent créer des problèmes rénaux, cardiaques et gastriques néfastes à leur âge.

Même si l’âge préconisé pour commencer la musculation est entre 15 et 17 ans pour un adolescent, il n’est néanmoins pas conseillé pour eux de commencer des entraînements extrêmes dès cet âge-là, mais seulement avec de petits poids et des exercices au poids du corps. Un jeune adulte ne peut réellement commencer la musculation, avec tout ce qu’elle entraîne comme prise alimentaire, complémentaire et intensité, qu’à l’âge de 19 ou 20 ans.

Commencer la salle de sport pour les jeunes débutants

Les jeunes adolescents ne peuvent pas commencer l’entraînement intensif dès le début de leur pratique, il est important pour eux de développer leurs capacités petit à petit en assouplissant leurs articulations, en renforçant leurs muscles et en donnant plus de fermeté à leur corps.

Il n’est pas encore question de sèche ou de prise de masse ou d’autres types de programmes aussi poussés. Peu importe ce que vous voyez sur les réseaux sociaux, ces derniers sont réservés aux jeunes personnes ayant fini leur croissance et pratiquant la musculation depuis plusieurs mois, voire plusieurs années.

Pour commencer, il est indispensable de passer par une période d’entraînement au poids du corps, car cette dernière permet à l’adolescent de renforcer ses muscles, de gagner en endurance, en résistance et en souplesse tout en devenant plus puissant physiquement.

Dernier point très important à clarifier : la musculation n’est pas forcément synonyme de culturisme ! Beaucoup de personnes qui pratiquent de la musculation sans en apprendre davantage à propos de celle-ci visent un corps de bodybuilder, mais la musculation est une discipline qui permet de garder une bonne hygiène de vie et une puissance considérable ; alors que le culturisme est une discipline lucrative, impliquant des compétitions et un suivi rigoureux.

Plusieurs principes du culturisme ne sont pas à appliquer à la pratique quotidienne de la musculation.

Derniers articles

Cannelle : cette épice est un brûle graisse naturel, comment l’utiliser ?

Dans la quête constante du bien-être et d'une silhouette...

Comment stimuler les 4 hormones du bonheur ?

Ce n'est un secret pour personne, le bonheur joue...

Faire 10 000 pas chaque jour est-il vraiment utile pour être en bonne santé ?

L'idée que marcher 10 000 pas par jour améliore...

Comment utiliser un comparateur de mutuelle et assurance santé ?

Dans l’univers des mutuelles santé et des assurances santé,...

Astuces bien-être

Quelle est l’effet d’une douche froide sur la testostérone ?

La douche froide a longtemps été reconnue pour ses...

Anti-stress naturel puissant : 5 aliments à connaître

Dans un monde où la vie quotidienne est de...

Les bienfaits du yoga postnatal pour la maman et le bébé

Après l'accouchement, de nombreuses mamans cherchent des moyens pour...

Quel est le meilleur lubrifiant naturel ?

Dans le monde des lubrifiants, il existe une multitude...

Comment trouver un spécialiste de l’implant capillaire à Paris ?

Si vous souffrez de calvitie ou de perte de...

Doliprane et alcool : un mélange dangereux pour la santé

Consommer de l'alcool tout en prenant des médicaments est généralement déconseillé car il peut entraîner des effets secondaires indésirables, voire dangereux pour la santé....

Combien de café par jour pouvez-vous boire au maximum ?

Après l'eau, le café est la boisson la plus consommée en France. Avec ses nombreux bienfaits pour la santé, il est souvent vanté comme...

Quelles solutions pour les différents types de troubles auditifs ?

L’oreille et l’audition sont fragiles et vulnérables à des pathologies variées. On parle de troubles auditifs lorsqu’une personne perd 20 dB de sa capacité...